Ce que vous devez savoir

Cingle plongeur

Présent sur l'Audeux - espèce protégée

Le cincle plongeur est un oiseau à queue courte. La tête, la nuque et le haut du dos sont brun-roux. Le dos est gris-ardoise foncé, avec un aspect écaillé. Le menton, la gorge et la poitrine sont d'un blanc pur, séparés de l'abdomen foncé par une bande couleur châtain. Le bec est noirâtre. Les yeux sont foncés avec une paupière claire, et une membrane nictitante blanchâtre visible quand il cligne des yeux. Cette membrane protège ses yeux quand il est immergé. Les pattes et les doigts sont roses. Les deux sexes sont semblables. Le juvénile est plus gris sur le dessus, avec des liserés foncés. Les parties inférieures sont blanches, tachetées de gris. Les pattes et les doigts sont rosâtres. Il a les yeux foncés avec un cercle oculaire blanchâtre.


Couleuvre vipérine

Espèce protégée présente sur l'Audeux.

La couleuvre vipérine est souvent confondue avec la vipère, à cause de sa taille, de sa couleur et de sa réaction en cas d'agression qui consiste à s'enrouler en spire, à aplatir sa tête et à siffler. Elle est cependant totalement inoffensive.

Les adultes se nourrissent de petits poissons, d'amphibiens. Les jeunes chassent les alevins ou les têtards.

Elle passe toute sa période d'activité (avril à octobre) dans les cours d'eau. Elle ne revient sur terre que pour se réchauffer. Très bonne nageuse, elle peut rester jusqu'à une demi-heure sous l'eau.

Ne la tuer pas, elle est notre amie et à bien plus peur de vous que vous n'avez peur d'elle.


Rejoignez-nous, ensemble nous serons plus forts pour nous faire entendre... https://www.soslrc.com/


Un peu d'histoire

Blason familial

Le pourquoi du logo de notre AAPPMA :

De gueules au sautoir d'argent

Le premier seigneur connu est Lambert d'Orsans qui est nommé dans une charte de la métropolitaine de Besançon en 1088. Deux siècles plus tard Isabelle de Nardin de Boigne fait mention dans son testament daté de 1319 de Guillaume, fils de Renaud d'Orsans, d'Hugues d'Orsans, chevalier et de Jean son fils

 


Qui suis-je ?

Bonjour les amis,

Quelqu'un parmi vous aurait-il déjà rencontré cet oiseaux sur les berges de l'Audeux ?

Moi oui, mais j'aimerais ne pas être le seul...


Un peu d'histoire

L'entrée de l'Abbaye

La Grâce Dieu, commune de Chaux lès Passavant, Département Doubs, Région Franche Comté, France.)

- Abbaye de la Grâce-Dieu

 
- Fonctions
* Culte : Catholique Romain.
* Type : Abbaye Cistercienne.
* Début de la construction : (1139).
* Fin des travaux : (XXème siècle).
* Styles dominants : Art Roman, Art Gothique.
* Protection : Classé Monument Historique, (1995).

L'Abbaye de la Grâce Dieu, placée sous la titulature de Notre Dame, est une abbaye Cistercienne, dans le département du Doubs. Elle occupe un vallon boisé, en bordure de la rivière l'Audeux. L'église, date du (XIIème siècle), comporte quelques structures Romanes de l'édifice d'origine. Le choeur Néo Gothique a été reconstruit au (XIXème siècle). Les Bâtiments Conventuels datent du (XVIIIème siècle), les bâtiments qui entourent le cloître et se prolongent jusqu'à l'Audeux, les façades et toiture de l'aile Nord, des bâtiments conventuels qui borde l'Audeux, des dépendances Ouest, de l'hôtellerie, du moulin Nord-Est, la cheminée et le décor de la salle du rez de chaussée de l'aumônerie font l'objet d'une inscription au titre des "Monuments Historiques" depuis le 25 avril (1995).

 


Gagée jaune

Espèce protégée présente sur l'Audeux

La Gagée jaune, également appelée Ornithogale jaune, est une petite plante à bulbe du genre des gagées et de la famille des Liliacées.

Si vous la rencontrez, faite une photo et partagez...

 


Sonneur à ventre jaune

Espèce protégée présente sur l'Audeux

Bombina variegata est une espèce d'amphibiens de la famille des Bombinatoridae. Il est appelé en français Sonneur à ventre jaune ou Crapaud sonneur à ventre jaune ou Sonneur à pieds épais.

Si vous le rencontrez, faite une photo et partagez...


Ecrevisse à pattes blanches

Attention, nous en avons dans l'Audeux, espèce protégée, si vous la rencontrée, photo SVP...

Généralités
L’Ecrevisse à pattes blanches avec l’Ecrevisse des torrents (torrentium) et l’Ecrevisse à pattes rouges (astacus).
La coloration n’est pas un critère stable de détermination. Généralement vert bronze à brun sombre, elle peut être dans certains cas rares bleutée ou de teinte
orangée. La face ventrale est pâle, notamment au niveau
des pinces (d’où son nom d’Écrevisse à « pattes blanc
»).

L’Écrevisse à pattes blanches présente des
exigences écologiques très fortes et multiples.
Austropotamobius pallipes
aquatique des eaux douces généralement pérennes. On la
trouve dans des cours d’eau au régime hydraulique varié et
même dans des plans d’eau.
Elle colonise indifféremment des biotopes en
contexte forestier ou prairial, elle affectionne plutôt les eaux fraîches bien renouvelées.
Les exigences de l’espèce sont élevées pour ce
optimum correspond aux « eaux à truites ». Elle a en effet besoin d’une eau claire, peu profonde, d’une excellente
qualité, très bien oxygénée (de préférence saturée en oxygène.
Elle apprécie les milieux riches en abris variés la protégeant du courant ou des prédateurs (fonds caillouteux, graveleux ou pourvus de blocs sous lesquels elle se dissimule au cours de la journée, sous
racinaire et cavités, herbiers aquatique
les berges meubles en hiver.
Les prédateurs de l’espèce sont multiples et s’en prennent notamment aux juvéniles : larves d’insectes,
notamment coléoptères (dytiques).

 


21/04/2018 - je connais ma rivière, plus d'eau plus de truites, mais que c'est beau...

Cadeau mes amis, connaissez vous les gorges de l'Audeux en aval d'Orsans ?